7 étapes pour dire adieu à la mauvaise humeur

02/10/2020

En colère, intolérant, hostile, nerveux, quelqu'un qui voit toujours le côté négatif de la vie et qui se plaint de tout. Voici quelques caractéristiques typiques lorsque quelqu'un est de mauvaise humeur. Parfois, c'est un fait, nous ressentons tous cela. Les événements externes et temporaires, tels que se réveiller au bruit du chantier de construction d'un voisin, le stress au travail, une nuit blanche, une dispute avec notre partenaire ou être coincé dans la circulation affectent l'humeur de chacun.

Selon les psychologues, ce type de mauvaise humeur «normal» dure peu de temps ou, plus rarement, quelques jours. Comme elle est directement liée à un événement déclencheur, cela se produit généralement lorsque la situation déclencheuse est résolue et ne cause pas de dommage supplémentaire à la personne.

Cependant, lorsque la mauvaise humeur dure plus de deux semaines, celle-ci ne dépend pas d'une raison spécifique et s'accompagne d'autres symptômes, nous pouvons alors être confrontés à une dysthymie.


Qu'est-ce que la dysthymie ?

La dysthymie est un trouble dépressif moins sévère que la dépression majeure, mais plus long et donc plus difficile à diagnostiquer. La dysthymie est persistante et le patient a une humeur dépressive chronique depuis plus de deux ans. La personne atteinte de dysthymie pense souvent que la mauvaise humeur a été causée par un événement externe, mais les causes sont internes.

En plus de la tristesse persistante et de la mauvaise humeur, les autres symptômes de la dysthymie comprennent :

  • Désespoir
  • Difficultés à se concentrer
  • Manque ou excès d'appétit
  • Insomnie ou besoin excessif de sommeil
  • Fatigue chronique

Les personnes atteintes de dysthymie sont difficiles à traiter, ont une faible estime de soi et sont très autocritiques. Elles sont toujours en colère, se plaignent de tout et ne voient que le côté négatif des choses. Souvent, les individus et leurs familles ne se rendent pas compte qu'il existe un trouble dépressif persistant et croient que c'est la manière d'être de la personne, ce qui n'est pas vrai. María Alvarez, psychologue.

Pour traiter le trouble, il est nécessaire de rechercher un traitement médical et psychologique. Cependant, pour la mauvaise humeur courante et temporaire, les solutions sont à la portée de tous. Voici 7 conseils simples pour améliorer votre humeur.

1. Réfléchissez à vos sentiments

La réflexion et la compréhension de nos émotions peuvent aider à modifier les pensées et ainsi changer l'impact que les expériences défavorables peuvent avoir sur nos vies.

2. Identifier les causes de la mauvaise humeur

Souvent, nous sommes de mauvaise humeur et ne nous arrêtons pas pour réfléchir aux causes de cet état d'esprit. Mais en identifiant la raison de la mauvaise humeur, il est possible d'évaluer son impact et de créer des stratégies pour changer la façon dont nous nous sentons.

3. Dites non à la mauvaise humeur du lundi

Beaucoup de gens détestent les lundis et commencent la semaine de mauvaise humeur. Si tel est votre cas, essayez de donner un autre sens aux lundis, en prévoyant une activité agréable pour cette journée. Vous pouvez aller dîner avec votre partenaire, vous faire masser après le travail, manger quelque chose que vous aimez, etc.

4. Dormez bien

Gardez un horaire de coucher régulier. Créez un environnement adapté, avec la pièce complètement sombre, avec le moins de bruit possible et une température comprise entre 18 et 22 degrés. Éteignez votre téléphone portable au moins une heure avant d'aller vous coucher. Évitez d'ingérer des substances qui stimulent le système nerveux central (comme le café) au moins quatre heures avant d'aller vous coucher.

5. Ayez un animal de compagnie

Selon les psychologues, avoir un chien ou un chat peut améliorer notre humeur. Les animaux nous tiennent compagnie, nous offrent de l'affection, favorisent nos relations sociales, nous aident à améliorer notre sens des responsabilités, etc.

6. Exercez le corps

L'activité physique produit des neurotransmetteurs tels que les endorphines, les sérotonines, la dopamine et la norépinéphrine, responsables du bien-être, de l'humeur, de l'attention et des niveaux d'énergie.

7. Éliminez les personnes toxiques de votre vie

Il y a des gens qui, avec leurs attitudes, leurs manières d'agir, leurs messages verbaux et non verbaux génèrent de l'inconfort et de la douleur. Si vous continuez à partager votre quotidien avec une personne toxique, vous pourriez souffrir avec le temps de problèmes physiques et psychologiques. Par conséquent, analysez avec qui vous voulez vraiment partager votre vie et dites au revoir à ceux qui n'en valent pas la peine.